La session de rentrée de Maison&Objet, qui ouvrira ses portes du 6 au 10 septembre à Paris Nord Villepinte, aura pour thématique « Work ! », autrement dit l’aménagement des nouveaux lieux de travail, déclinée en une scénographie, un espace de tendances et un parcours expert. En correspondance avec la 9e Paris Design Week (du 5 au 14 septembre) qui aura pour fil rouge « Hybride ». 

Certes, « Maison&Objet » ne devient pas pour autant « Bureau&Objet »… Mais la session de septembre du salon aura pour thématique « Work ! », une exploration des nouveaux espaces de travail, qui se situent à mi-chemin entre la maison et le bureau. L’une des grandes tendances actuelles est aux produits « hybrides », qui se prêtent aussi bien aux nouvelles situations de travail – de façon isolée avec ses outils numérique, de façon collective en mode projet, dans un espace isolé phoniquement ou au contraire propice aux échanges – qu’aux usages de la vie quotidienne, comme consulter et envoyer des mails, téléphoner, prendre ses repas, pourquoi pas faire la sieste… Cette nouvelle typologie de produits – sièges composables ergonomiques, bureaux modulaires, tables de réunion polyvalentes, parois acoustiques, rangements partagés… – équipe aujourd’hui les lieux de travail les plus avant-gardistes, comme les bureaux des start up, les lieux de co-working ou autre tiers-lieux, qui sont tout autant des espaces de vie que des espaces de travail. Pour explorer cette thématique, Maison&Objet s’est associé avec les journaux Les Echos et Le Parisien pour publier un Livre Blanc intitulé « Designing the future of work », qui interroge l’influence des aménagements des espaces de travail, et a servi de base à ses orientations stratégiques.

Copyright Francis Amiand

Une réponse aux exposants et aux visiteurs

Pour Maison&Objet, le choix de cette thématique répond à une problématique des exposants : « Pour nos exposants, les éditeurs et les fabricants de mobilier, il s’agit de répondre à une demande qui se concentre aujourd’hui sur la mobilité, la convivialité, le confort, la personnalisation, et la flexibilité, explique Philippe Brocart, le directeur général du salon, dans le Livre Blanc. Partout les bureaux se transforment en lieux en vie invitant les fabricants traditionnels de mobilier de bureau à concevoir des collections plus résidentielles, et les marques positionnées maison à proposer des produits adaptés aux besoins spécifiques des entreprises. » Le salon leur offrira donc un espace d’expression dédié, baptisé « Work ! », scénographié par le designer Philippe Boisselier et situé au centre du hall 6. Il sera un point central de cette édition, puisqu’il accueillera aussi un cycle de conférences, et un espace de réception pour les exposants, les partenaires et leurs clients. Cette thématique, en effet, apportera aussi des réponses pour une bonne partie des acheteurs qui viennent à Maison & Objet, pour un tiers environ des prescripteurs, amenés à concevoir et aménager ce type d’espaces « mutants ». « Les agenceurs et les concepteurs rivalisent d’imagination pour proposer de véritables lieux de vie, ajoute Philippe Brocart. Tout le monde est concerné, jusqu’aux promoteurs immobiliers challengés par les opérateurs d’espace de coworking qui bouleversent le paysage du travail. » Pour inspirer concepteurs et aménageurs d’espace, le salon proposera aussi un espace « What’s New ? » consacré aux petits meubles, solutions astucieuses, accessoires et objets créatifs destinés à ces espaces hybrides, ainsi qu’un parcours expert répertoriant les exposants positionnés « hybrides ».

Un enjeu majeur pour l’entreprise d’aujourd’hui

Le Livre Blanc, réalisé à partir d’un sondage auprès des lecteurs du Groupe les Échos-le Parisien Médias, dirigeants et salariés de petites et grandes entreprises, confirme que « décorer et aménager avec soin ses locaux constituent non seulement une forte marque d’attention à destination des clients ou des collaborateurs, mais contribue également à la construction d’une bonne image de marque. » Ce critère arrive en 5e position derrière l’intérêt de la mission, la convivialité et l’ambiance, le temps de transport et la souplesse des horaires. En tout cas, on ne peut plus le laisser de côté : 73 % des dirigeants sont tout à fait d’accord ou d’accord avec l’idée que la décoration / l’aménagement des espaces de travail contribue au recrutement et à la fidélisation des collaborateurs, tandis que 64 % des collaborateurs estiment que la décoration / l’aménagement contribue à leur bien-être. Autre thème abordé, les bouleversements du numérique : « Le travail ne se fait plus forcément de 8 h à 18 h installé derrière son bureau, ajoute Jean-Noël Chaintreuil, spécialiste en stratégie, innovation et ressources humaines, dans un autre chapitre. 53 % des salariés déclarent travailler occasionnellement ou régulièrement hors des locaux de leur entreprise, notamment sur les sites de coworking. Le salarié attend de vivre une expérience de travail sans couture, quel que soit le lieu où il se trouve, avec des aménagements lui permettant de se connecter, de conduire un projet seul ou à plusieurs, de discuter, de faire des rencontres et se détendre dans une atmosphère agréable. » Comment dès lors aménager ses espaces qui conviennent aux salariés, pour optimiser leur adhésion au projet d’entreprise ? Des éléments de réponse sont à collecter sur l’édition de rentrée de Maison&Objet.

Steelcase coworking

[Zoom]

Une Paris Design Week sur le thème « Hybride »

En écho avec Maison & Objet, en incluant les espaces de travail mais en allant bien au-delà, la 9e Paris Design Week, qui aura lieu du 5 au 14 septembre, offrira un programme riche et éclectique d’événements, dans plus de 200 lieux de la capitale, réunis sous le thème fédérateur « Hybride ». En plus d’une approche à la fois fonctionnelle, esthétique et technologique du terme, ce thème se traduira notamment dans l’association – unique à Paris – entre les lieux du patrimoine et la création contemporaine, grâce par exemple à l’ouverture des Archives Nationales dans le Marais, dont la cour accueillera l’exposition « I am a stool » par l’atelier Ublik, et le musée une installation avec les luminaires Voiles (Céline Wright), ou encore à la présentation de 250 pièces de mobilier d’architectes à la Cité de l’architecture et du patrimoine.

Autre nouveauté, l’épicentre de la manifestation se déplacera dans le quartier Verbois, situé entre la place de la République et le musée des Arts & Métiers, où se déroulera l’exposition le Off, qui présente au public et aux éditeurs les créations des jeunes designers, à savoir une cinquantaine de créateurs de la génération « Millenials ». Dans le même périmètre, se tiendront les performances des Talks, un cycle de tables rondes sur les thèmes des matériaux innovants, de la mobilité dans la ville, de l’hybridation des lieux de travail, de l’autoédition…  Comme chaque année, une soirée événementielle aura lieu dans chaque quartier du design, Saint-Germain-des-Prés, Les Halles-Marais-Bastille, Vertbois, Opéra-Concorde-Etoile et Barbès-Stalingrad.

Produits Recommandés

  • No products in the cart.

Les cookies Google Analytics

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.